Rapport annuel
3

Des moyens financiers
sans précédent pour assurer
la protection sociale au quotidien

En 2020, les effets économiques et sociaux de la crise sanitaire ont engendré une baisse historique des cotisations, et par conséquent, un besoin de refinancement sans précédent. L’Urssaf a dû adapter ses activités de collecte et redistribution des cotisations sociales pour assurer la pérennité du modèle social français et notamment son financement.

Un défi de taille relevé avec succès !

Mise en place des mesures exceptionnelles et exonérations de cotisations pour soutenir les acteurs économiques

Dès mars 2020, conformément aux annonces gouvernementales, le réseau des Urssaf a mis en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises en difficulté. Un plan d’urgence pour sauvegarder notre tissu économique.

Le report des cotisations, un dispositif inédit par son ampleur qui s’est appliqué de droit au secteur privé sans que les bénéficiaires n’aient à produire de justificatif, a été massivement déployé aux mois de mars, avril et mai.

Report de cotisations et chômage partiel
pour les salariés des particuliers employeurs :

1,1 millionde particuliers employeurs

1,8 millionde travailleurs indépendants

ont bénéficié du dispositif entre mars et juillet 2020.

En 2020, les outils statistiques de l’Urssaf ont été enrichis : certains indicateurs ont été affinés en termes de périodicité (d’un suivi mensuel à un suivi quotidien « haute fréquence »), d’autres ont été créés de toutes pièces, comme les données liées à l’assiette salariale ou le score de fragilité des entreprises (utilisé lors de la reprise des contrôles en fin d’année).

Redistribution et versement des prestations sociales tout au long de la crise pour répondre aux besoins des Français

Malgré la pression financière exercée par la crise sanitaire en 2020, l’Urssaf est parvenue à verser l’intégralité des ressources nécessaires au financement des prestations sociales, assurant ainsi un rôle central dans notre modèle de protection sociale.

L’Urssaf garantit le financement de la protection sociale en collectant les cotisations et les contributions ainsi qu'en les redistribuant aux organismes sociaux qui assurent notamment le versement de prestations sociales à tous.

A partir du printemps 2020, l’allocation des fonds a fait l’objet d’échanges très étroits avec les organismes partenaires en charge du versement des prestations :

  • La Caisse nationale d’Assurance maladie (Cnam), pour envisager les meilleures hypothèses de dépenses de santé au fur et à mesure de la crise ;
  • l’Unédic, en charge de la gestion de l’assurance chômage, directement impactée par le financement du dispositif d’activité partielle ;
  • Les Autorités organisatrices de mobilité (AOM), dont l’activité est essentiellement financée par les collectes de l’Urssaf.
A quoi servent
les cotisations sociales ?
Cliquez-ici