Rapport annuel
2

Des dispositifs sur-mesure
pour garantir les droits sociaux
et l’équité

Acteur de la justice sociale, l’Urssaf a en 2020 :

  • amélioré plusieurs lignes de service et ses offres, en prenant en compte les particularités de ses usagers ;
  • adapté ses missions et son fonctionnement pour limiter l’impact socio-économique d’une crise sanitaire sans précédent.

Cette conversion de l’activité économique en droits sociaux justes repose également sur des missions essentielles comme la fiabilisation des procédures de recouvrement, le recouvrement amiable et forcé et les opérations de contrôle, qui ont aussi fait l’objet d’importantes adaptations dès le mois de mars, pour prendre en compte les difficultés rencontrées par les entreprises.

Construire une offre de services différenciée, basée sur des catégories d’usagers

Un portail dédié à la déclaration annuelle de revenus artistiques pour les artistes-auteurs
Accéder au site
Un service dédié pour les praticiens et auxiliaire médicaux
Accéder au site
Un nouvel espace de référence en ligne pour les marins
Accéder au site

Intégrer l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés pour toujours plus de solidarité

La loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » simplifie les déclarations des entreprises liées à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés et a transféré la gestion des déclarations au réseau des Urssaf et à la Mutualité sociale agricole (MSA). Une réforme qui permet d’accélérer l’inclusion des travailleurs en situation de handicap et qui fait particulièrement écho aux valeurs et à l’engagement de justice sociale des Urssaf.

L’Urssaf devient l’interlocuteur
des entreprises pour les déclarations
En savoir plus
Simplifier les déclarations
pour les entreprises
En savoir plus

Adapter notre fonctionnement et nos missions
pour répondre aux enjeux de la crise

Découvrez ici, comment l'Urssaf s'est adaptée

La chaîne de recouvrement amiable et forcé a été suspendue dès le mois de mars, au profit de procédures 100 % amiables. Un exercice d’agilité coordonné pour rendre possible des évolutions majeures dans un temps record.

Alors que certains collaborateurs, comme ceux en charge de la relation quotidienne avec les usagers, ont vu leur activité croitre fortement, d’autres ont fait face au ralentissement, voire l’arrêt, de leur activité (recouvrement amiable et forcé, contrôle...).

Près de 2 000 collaborateurs ont prêté main forte aux services les plus impactés par la crise en 2020.

L’activité de lutte contre la fraude a été étendue à la lutte contre la fraude à l’activité partielle, un outil au service de la politique publique de prévention des licenciements économiques, qui a été renforcé et largement mobilisé dès le premier confinement au printemps 2020.